Printemps français (mauvais signe)

 



Image 1: Béatrice Bourges, avec des membres du Printemps français, le 27 mars 2013 à Paris (VINCENT WARTNER/20 MINUTES/SIPA
Image 2: photo-illustration article « Un enfant battu pendant onze ans ». source http://www.7sur7.be 16/03/11
Image 3: « La lutte continue », affiche atelier de sérigraphie de l’école des beaux-arts de Paris, Mai 68.
Image 4: logo original du mouvement « Printemps français » et capture d’écran du site officiel du mouvement.
Image 5: « Manifestation des opposants à la loi sur le mariage pour tous sur les Champs Elysées le 24 mars. » AP / Michel Euler
Image 4: « La lutte continue », affiche atelier de sérigraphie de l’école des beaux-arts de Paris Mai 68.

Mai 1968, Avril 2013. Autre printemps, autres luttes, autres enjeux.

Il faut être aveugle pour ne pas voir ce que le mouvement désigné sous le nom de « Printemps français » véhicule d’agressivité sectaire au nom de la morale chrétienne (ce mouvement est un dissident de la « Manif pour tous », il est soutenu par les Jeunesses identitaires, les étudiants d’extrême droite du GUD et le mouvement intégriste Civitas)
Cette agressivité qui d’ailleurs s’est clairement illustrée dans le choix… de leur propre logo ! Un bébé blanc encadré par deux poings bleu et rouge menaçants. Belle ambiguïté (celui qu’ils sont supposés défendre fait figure d’agressé) qui n’a pas semblé gêner les porteurs de pancartes…
Réveil tardif, aujourd’hui sur le site officiel du mouvement le logo a changé, le bébé laissant la place à un petit poing plus « coopératif », mais c’est bien la preuve que le premier faisait tâche…

Mai 68 avait fait naître des signes et des messages de la révolution étudiante et ouvrière une vraie pédagogie populaire des images (sens du détournement, exécution graphique, image travaillée en commun… autant de qualités qui ont encore une actualité lorsque l’on regarde la production des étudiants de l’UQAM au Québec en 2012 pour soutenir le « Printemps érable », lire l’article « La montagne rouge, une école d’expérience » sur le blog du greffon ICI).
Aujourd’hui, en France, les mouvements qui occupent la rue pour manifester leur peur et leur haine feraient bien d’aller suivre une formation chez nos cousins…

Contre la bêtise, l’aveuglement et la chienlit, La lutte continue…!

Leave a Reply